Réglages

Bienvenue dans une montagne sauvage et mythique

Laissez-vous surprendre par un paysage montagneux authentique et divers

Effectuez une randonnée dans des forêts épaisses de feuillus ou de conifères, entre des blocs de rochers ou le long de falaises. Écoutez le silence dans les tourbières ou le chant du pic noir et du troglodyte. Profitez de moments agréables au bord de ruisseaux qui bruissent, puis admirez la vue qui s'offre à vous depuis le sommet du Brocken, haut de 1 141 mètres.
Avant vous, des personnes connues ont sillonné les sentiers du Harz. Goethe a effectué trois fois l'ascension du Brocken. Heinrich Heine a couché sur le papier ses pérégrinations dans son livre „Voyage dans le Harz“. L'explorateur Alexander von Humboldt a également parcouru ces sentiers pendant ses études dans la ville de Göttingen et il en a profité pour observer et mieux connaître la nature.
Un climat rude et une géologie diversifiée, telles sont les ca-ractéristiques principales de la moyenne montagne allemande située le plus au nord du pays. En visitant le parc national du Harz et ses paysages, vous aurez l'occasion de vivre une expé-rience particulière.

Le parc

En 2006, le parc national du Harz est né de la fusion de deux parcs nationaux: le parc du Haut-Harz existant depuis 1990 (Saxe-Anhalt) et le parc du Harz fondé en 1994 (Basse-Saxe). Cette fusion a permis de prendre en compte l'unité régionale du Harz et de créer, en Allemagne, le premier parc national s'étendant sur plusieurs Länder. Le parc couvre une superficie de près de 25 000 hectares.

Parcs nationaux dans le monde

Les parcs nationaux constituent des zones protégées de longue tradition. Dès 1872, le premier parc national a été créé aux États-Unis, sur le territoire du Yellowstone. Aujourd'hui, on décompte dans le monde entier près de 5 000 parcs nationaux, dont 16 en Allemagne. Le but principal de ces parcs étant de protéger les processus naturels. „Laissez la nature être naturelle!“, telle est la devise des parcs nationaux. Ce qui permet de préserver des espaces vitaux et précieux pour un grand nombre d'espèces animales et végétales, qui se sont bien souvent raréfiées. L'homme n'est toutefois pas exclu de ces zones : les parcs nationaux se sont également donné pour mission de proposer aux visiteurs la possibilité de se détendre tout en respectant la nature et de se former à l'environnement. De même, ils permettent une observation scientifique des processus naturels.

Le parc national du Harz et ses objectifs

Les espaces vitaux protégés du Harz ont la possibilité de développer leur propre dynamique naturelle. Dans les différents groupements végétaux forestiers, les tourbières, les ruisseaux ou les falaises, les processus de vie, de vieillissement et de mort ne sont pas entravés par l'homme. Le parc national du Harz accompagne ces processus grâce à des travaux de recherche menés par ses employés.

Dans les zones dans lesquelles l'homme est intervenu sur la nature, il organise en outre des projets de renaturation tels que la remise en eau des tourbières, la renaturation des cours d'eau ou le développement de la forêt. De même, il est le premier parc national allemand à avoir réinséré le lynx.

Le parc national du Harz s'attache également à promouvoir auprès de tous la beauté d'une nature vierge. Dans le cadre de 2 500 manifestations organisées par an, les employés du parc national emmènent les visiteurs à la découverte de cet espace naturel. Le réseau de sentiers de randonnée et de pistes bien balisés permet également aux visiteurs de découvrir le parc
en toute autonomie et à leur rythme.

Des paysages exceptionnels

Les plus vieilles roches du Harz ont 500 millions d'années. Le plissement du Harz est intervenu il y a 300 millions d'années. Du magma est remonté des entrailles de la terre dans le massif. Les mouvements de la croûte terrestre ont soulevé ce magma. Les intempéries ont érodé le massif et ont à nouveau dégagé, en partie, des couches plus anciennes. Les ères glaciaires ont laissé des traces. Aucun autre endroit outre-Rhin ne concentre sur un espace aussi restreint autant de formations géologiques que cette zone que l'on appelle „le parcours classique de la géologie de l'Allemagne“.
Le climat qui règne ici est également différent de celui des autres moyennes montagnes de l'Allemagne. En raison de sa situation exposée, le climat du Harz est plus rude, comparable au climat des latitudes scandinaves. Pour trouver de telles conditions climatiques dans les Alpes, il faut monter environ 1 000 mètres. Le sommet du Brocken est également concerné: on y mesure les vitesses de vent les plus élevées de toute l'Allemagne.
Le climat et les conditions géologiques ont créé un paysage particulier aux reliefs, sols et biotopes divers. Six niveaux de hauteur présentant chacun des conditions de vie spécifiques pour de nombreuses espèces animales et végétales sont décomptés au sein du parc national, dont une limite naturelle de la flore arborescente à 1 100 mètres.
Le parc national du Harz est un espace vital d'importance européenne et fait partie du réseau européen pour le biotope „Natura 2000“. Des espèces rares d'oiseaux telles que la cigogne noire ou la chouette chevêchette vivent ici. Des chats sauvages et des lynx parcourent les bois. Le droséra aux feuilles arrondies et d'autres plantes répandues essentiellement dans le nord de l'Europe poussent dans les tourbières. Le parc national du Harz offre un large espace unique en Europe centrale notamment aux espèces de zones montagneuses rugueuses.


Y